2) Les Antidotes et les poisons ; principe de la toxicologie.

      La toxicologie ; la science des poisons ; consiste à étudier les effets nocifs de certaines substances chimiques, sur des organismes vivants. Elle fait appel à une multitude de connaissances scientifiques, et déroule de nombreuses expériences. C'est donc aussi une sorte d'expérimentation scientifique, que nous allons étudier...

Qu'est-ce qu'un antidote ?

 Du grec anti qui signifie contre, et dot qui signifie donné, un antidote est littéralement ce qui est donné contre.

C'est une substance qui peut permettre de guérir d'une maladie ou d'un poison une personne ou un animal. Généralement, l'antidote consiste à neutraliser une ou plusieurs formes données d'empoisonnement.

C'est un traitement qui vise à supprimer ou a diminuer les effets d'une substance toxique, que l'on peut aussi appeler contrepoison.

 -> Un des premiers antidotes connus était la thériaque ; considérée comme une panacée, c'est-à-dire comme un médicament capable de tout guérir.

 Qu'est-ce qu'un poison ? Un poison, c'est une substance capable d'agir de manière nuisible sur certaines fonctions vitales de l'organisme. Il peut rentrer dans le corps humain par 3 voies :
         ¤ la voie digestive (par l'ingestion d'aliments, de produits toxiques, ou encore de médicaments) ;
         ¤ la voie aérienne (par l'inhalation de produits toxiques ou de fuites de gaz)
         ¤ la voie cutanée, qui donne généralement des brûlures.

Qu'est-ce qu'une intoxication ? Une intoxication, c'est l'attaque d'un produit toxique -par exemple un poison, mais cela peut aussi être une drogue– sur un organisme vivant. C'est une substance qui a un effet nocif sur lui ou sur un organe particulier.

 Les substances dangereuses peuvent venir de l’extérieur. On parlera dans ce cas d’intoxication exogène. C’est le cas des aliments, des médicaments, des produits chimiques, des stupéfiants comme par exemples les opiacés et les dérivés de l’opium, de l'alcool, du tabac, etc...
  Cependant, on a remarqué que les intoxications sont le plus souvent d’origine médicamenteuse : environ 80 % des intoxications nécessitent une hospitalisation en urgence.

   Comment fonctionnent les antidotes ? L'antidote neutralise l'action du poison en formant un complexe fort avec celui-ci. Les anticorps se fixent sur les molécules de poison, en les inactivant. Les antidotes peuvent agir de 5 manières différentes :
        1. Au niveau de l'estomac, en s'unissant avec le poison de façon à en faire une substance neutre, démunie de tout effet.
        2. En bloquant le poison avant qu'il n'atteigne les organes qu'il vise. Dans ce cas là, l'antidote peut aider par exemple le foie à inactiver le produit.
        3. En faisant accélérer son élimination dans les urines ou les selles. Ce type d'antidote est appelé « chélateur », et est utilisé généralement pour des intoxications en métaux lourds, comme le mercure ou le plomb, qui sont des poisons pour les reins.
        4. En empêchant le poison d'agir sur l'organe qu'il vise. Il peut s'agir par exemple d' anti-morphiniques, qui vont être injectés en cas d'overdose d'héroïne.
        5. En agissant sur les effets du poison ; l'intoxication par la mort aux rats par exemple est traitée par des injections de vitamine K qui vont avoir un effet opposé au poison.

 

Comment sont-ils confectionnés ? Les antidotes pour un poison particulier sont parfois fabriqués en injectant le poison dans un animal ; à petites doses ; et les anticorps qui en découlent sont extraits du sang des animaux. Ces anticorps deviennent les antidotes.

Mais aujourd'hui de longues recherches scientifiques permettent de confectionner des antidotes sans avoir recours à cette méthode. Les scientifiques travaillent en laboratoire, et réalisent des expériences complexes. Ils ont donc recours à l'expérimentation scientifique.

Cependant il existe des poisons qui n'ont aucun antidote connu, comme la ricine, qui provient de la fabrication d'huile de ricin. Ce poison est donc souvent fatal s'il entre dans le corps humain dans des quantités suffisantes.

  -> Les antidotes sont donc le résultat de longues réflexions scientifiques qui ont abouties à la création de nombreux produits, et permettent aujourd'hui de stopper plus d'une vingtaine de types d'intoxications. C'est donc une technique de médecine scientifique très utilisée aujourd'hui. Cependant les chercheurs essayent encore de trouver des antidotes, car des poisons mortels sont encore présents parmi nous.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site