Qu'est-ce que la phytothérapie ?

 

La Phytothérapie, qui vient du grec phuton : plante et thérapeia : traitement, est donc le traitement par les plantes. C'est une méthode thérapeutique qui se base sur l'action des plantes médicinales.

C'est la pratique médicale la plus ancienne qui existe. Elle date de -3000, où des Sumériens avaient répertorié sur une plaquette d'argile une centaine de plantes médicinales. Cette technique a ensuite été adopté par les Grecs, les Romains et bien sur les Sumériens, puis avec le temps le monde entier a finit par reconnaître cette technique médicale. Il y a aujourd'hui deux types de phytothérapie possibles :

      ¤ Elle peut soit être définie par l'abstraction de recherches cliniques ou médicales : c'est la pratique traditionnelle de la phytothérapie. Cette technique renvoie à l'utilisation directe des plantes, sous des formes diverses, pour conserver leurs principes actifs ; c'est-à-dire la substance contenue dans la plante qui possède un effet thérapeutique ;donc relatif au traitement des maladies. Les plantes peuvent alors être utilisées fraîches ou séchées, bien qu'elles ne soient que très rarement fraîches , car on sèche les plantes pour éviter leur décomposition. Cette technique est encore beaucoup employée dans certains pays en voie de développement.

      ¤ La phytothérapie peut également être utilisée en se basant sur des recherches scientifiques. Il est question de rechercher les extraits actifs des plantes médicinales afin de les standardiser. Cela va conduire aux phytomédicaments (ce sont des médicaments  issus des plantes dont on a isolé et identifié le principe actif, qui a ensuite été modifié pour permettre son administration, et dont des analyses chimiques ont été réalisées  et classifiées).

Cependant, la circulation de ceux-ci est soumise à une réglementation plus ou moins stricte selon les pays, et demande une autorisation spécifique pour être mise en marché.

Qu'est-ce qu'un effet thérapeutique ? Le mot « thérapeutique » vient de la médecine, et signifie étudier les traitements des maladies et leur applications. Une méthode thérapeutique est aussi un synonyme du mot « thérapie », qui signifie le traitement d'une maladie. Cela peut également être utilisé comme adjectif, pour dire « qui guérit », ou bien « curatif ». Par exemple, la phrase « Cette plante a un effet thérapeutique sur plusieurs maladies. » veut dire que cette plante a un effet guérisseur sur plusieurs maladies.

Comment administrer les plantes médicinales ? On peut administrer les plantes médicinales de différentes façons. Le but reste de conserver la partie utile et efficace de la plante utilisée. La constitution chimique varie d'une plante à l'autre, et par exemple si on décrit les feuilles de la plante comme efficaces, sa racine, elle, peut être inactive, voir toxique !

Nous allons vous présenter quelques éthodes simples pour s'administer les plantes médicinales.

Il y a 3 façons d'extraire les principes actifs avec de l'eau : la macération, la décoction et l'infusion.


 

 Par macération. Cette méthode consiste à extraîre tous les principes médicamenteux de la plante. Il faut d'abord laver les plantes que l'on va utiliser, puis les résuire en miettes. Elles sont ensuite plongées dans de l'au potable (on parle de macération aqueuse), de l'alcool ou du vin (on parle de macération alcoolique), et laissées à l'abri de l'air durant toute une nuit. On dit qu'on les laisse macérer. Le matin, il faut filtrer puis boire le mélange. 

Par décoction. Cette méthode est appliquée pour les plantes dont l'efficacité n'est pas perdue sous l'effet de la chaleur, mais aussi pour les parties dures et ligneuses des plantes (racines, écorces, bois, semences,...). On met les plantes émiettées dans de l'eau froide, que l'on porte ensuite à ébullition, et que l'on maintient 10 minutes à 1 heure. Le mélange obtenu est filtré et bu lorsqu'il est encore chaud.

Par infusion. C'est la méthode d'administration des plantes la plus appréciée. Elle est habituellement préparée à partir de fleurs ou de parties de la plantes ayant des propriétés friables. On doit d'abord verser 250mL d'eau bouillante sur une cuillère à café contenant les miettes de la plante. On laisse ensuite infuser environ 5 minutes, puis on filtre le mélange et on le boit chaud.

Par les sirops. Les sirops sont la solution idéale pour soigner une toux. Ce sont en fait les liquides visqueux obtenus suite à la cuisson d'une infusion, décoction ou macération dans laquelle on a ajouté une grande quantité de sucre (640g de sucre pour 1L de liquide).

Par les teintures. Elles permettent de conserver une très grande partie des propriétés médicinales des plantes. elle sont très concentrées et doivent être prises en petites doses. Elles se fabriquent toujours à partir d'une unique plante, mais il est ensuite possible de mélanger différentes teintures.

Les teintures sont en fait le résultat de l'action de l'alcool sur les plantes. Après l'avoir émiettée, on met la plante à macérer dans de l'alcool de 40 à 70° pendant 7 à 10 jours, puis on filtre. On en prend ensuite de toutes petites quantités, en doses de 30 à 50g, 20 à 30 minutes avant le repas.

Par inhalation. Elles sont très bénéfiques lorsqu'il s'agit de soigner des infection pulmonaires. On met une petite quantité de la plante dans de l'eau bouillante. Il faut ensuite respirer la vapeur qui s'en dégage, de 5 à  10 minutes, en utilisant un inhalateur pour ne pas perdre de vapeur.

Par les cataplasmes. C'est l'application des plantes directement sur la peau. Cette méthode permet de soigner les plaies et blessures, mais aussi ulcères, inflammations de la peau, ou encore les rhumatismes. On hâche la plante, on l'écrase pour en extraîre le jus, puis on passe rapidement cette pâte à la vapeur. La pâte finale obtenue est appliquée sur la région malade, en l'étendant au préalale sur un linge qui sera ensuite mis en contact avec la peau.

 

 -> Qu'est-ce qu'une plante médicinale ? En conclusion de cette partie, on pourrait définir la plante médicinales comme un végétal dont une de ses parties possède des propriétés qui permettent de guérir une ou plusieurs maladies particulières. Ces propriétés peuvent être utilisées une fois la partie déssechée, ou bien encore fraîche. Une plante médicinale est en fait une matière première naturelle qui permet la fabrication de médicaments. Mais, lorsqu'on dit "plante", on pense en fait à une partie de la plante seulement ; sa racine, sa tige, ses feuilles, son écorce,...

De plus, on sait que plusieurs parties d'une plante ont différentes utilisations.

Voici enfin un tableau regroupant quelques plantes médicinales, et ce qu'elles peuvent soigner.

      

 

A
 
L
 
Digestion
Laurier
Rhumatismes, Digestion
Airelles rouges
Herpès Désinsfectant, Anxiété
Ail
Hypertension
Lierre terrestre
Tonique
Alchémille
Diarrhée
M, N
 
Aloe vera
Désifectant
Maté
Nervosité
Anis vert
Digestion Maux de gorge et toux
Artichaud
Digestion Apaisant
Troubles cardiaques Digestion, Relaxante
 

  Digestion
B
 
Myrtille
Diarrhée
Acné, peau
Noisetier
Circulatoire
Belladone
Système nerveux
O
 
Bouleau
Diurétique, pb urinaires
Oignon
Piqûres
Bruyère
Pb de prostate
Oranger (fleur)
Pb de sommeil
C
 
Pb urinaires
Cannelle
Digestion
P, Q
 
Digestion Pb de sommeil, Apaisant
Carvi Noir
Relaxante
Pavot
Toux, Calmant
Cassis
Maux de gorge
Pin
Toux
Digestion Digestion
Chêne
Diarrhée
Poivre de Cayenne
Arthrose
Rhumatismes
Prêle
Pb urinaires
Chicorée
Diurétique, Laxative  
 
Chiendent
Dépuratif
Primevère
Toux
Citron
Refroidissements
Queues de Cerises
Dépuratif
Citronnelle
Piqûres
R
 
Cyprès (Cônes)
Circulatoire Expétorant, gorge, digestion
Cynorhodon (gratte-cul)
Refroidissements Rhumatismes
D, E
 
Digestif, antiseptique, diurétique
Maux gorge, toux, rhume
S
 
F
 
Sapin
Toux
Fenouil
Spasmes, Relaxante Antiseptique, Relaxante
Figue
Constipation Rhumatismes
Fucus
Diurétique
T
 
Framboise
Digestion Stimulant
G
 
Toux, Maux de Gorge, Digestion
Genièvre
Digestion, rhumatismes Rhume et fièvres
Gentiane
Digestion
U,V
 
Gingembre
Pb sexuels, vomissement Insomnie
Ginseng
Stimlulant Circulatoire
Guimauve
Maux de gorge, toux Insomnie, tonique, disgestive
H, I, J ,K
 
 

 
Hamamélis
Circulatoire
W, ...
 
Karkadé (Calices de)
Nervosité  
 

 

   

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×